Breaking


[AC72] Les ailes rigides

Tout sur "le" bateau de la 34e

Messagepar Ruff » 22 Fév 2013 19:46

Salut! Merci à tous pour vos messages! J'ai eu une période un peu chargée, notamment à cause de mon autre sport favori (l'escrime) mais je reviens de ce pas!

@Dam, 1 et 2 me seront naturels, 3 et 4 je finirai par prendre l'habitude... et pour la 5, je savais pas mais après recherches acharnées dans le forum je pense cerner à peu près ce dont il s'agit!

Bon pour les ailes, je continue de grapiller des tas d'informations à droite à gauche, mais rien de très précis ou qui soit d'intêret fulgurant pour l'instant. Voici quand même les premiers résultats de mes travaux: d'une façon générale,

1. Il y aura un système de couplage mécanique / hydraulique. Pour toutes les teams, on entend parler de système hydraulique. Ces systèmes parallèles ne sont pas explicitement interdits par la jauge, mais le stockage d'énergie est interdit!. Seule "entorse" à cette règle, des petits accumulateurs de pression qui alimentent les vérins en cas de dépression brutale pour éviter d'atteindre le seuil de cavitation d'huile. La question, c'est de savoir comment alimenter et contrôler tous ces vérins? Comme d'habitude, Cayard est le plus transparent à ce sujet: dans cette très bonne interview (2011), il fait apparaître deux nouveaux éléments. Il parle d'un reservoir d'huile sous pression, pressurisé de façon mécanique par un winch (nous y reviendrons!) et d'électrovalves pour ouvrir ou fermer les circuits hydrauliques. Jusque ici, tout ce qu'il y a de plus classique, mais je me pose quand même des questions: de l'huile sous pression dans un reservoir, moi j'appelle ça une reserve d'energie (potentielle mais energie quand même). De plus, une reflexion onthologique finit par s'imposer: parle-t-on bien encore d'un bateau à voile...? Cayard prévoit deux équipiers sur 11 pour mouliner comme des bêtes pendant une demi-heure, afin qu'il y ait toujours assez de pression pour qu'un appuyant sur un bouton, le regleur de l'aile puisse bouger les panneaux! 18% de l'équipage fait de la transformation pure d'énérgie musculaire en énérgie potentielle de pression d'huile :shock: :? Certes c'est bien caché et c'est fait avec élégance sur des winch en carbone composite, mais là ça devient presque un bateau "à bras"! Qu'en pensez-vous?

2. La jauge a voulu mettre le paquet sur l'esthétique en prévoyant de belles ailes, très hautes. Mais en même temps, elle se souvenait encore trop bien du cauchemar qu'avait été la 33ème AC... Un coup le vent était trop fort, un coup trop faible... On passait son temps à attendre que la régate veuille bien démarrer! Du coup, on a hérité d'une aile produisant une puissance de malade avec une fourchette de vent acceptable très ample. Du coup il est pas improbable qu'ils aient eu les yeux plus gros que le ventre... et des ailes beaucoup trop puissantes, comme le signalait Peyron. Faut quand même pas oublier que les ailes rigides permettent de baisser le centre vélique à perdre raison grâce à leur twist incomparable à ce qu'on obtient même avec une voile cornée à lattes souples. À ce propos je me pose encore beaucoup de questions sur le "formage" de la voile: sur les AC45, il n'y avait qu'un seul degré de liberté, le twist, et tout était mécanique. Sur les AC72, si ce système d'électrovalves est bien celui qui est en place, chaque panneau est indépendant, on peut donc imaginer tout un tas de formes de voiles. Vont-ils travailler là-dessus? Sûrement. Le formage de l'aile sera-t-il assisté par ordinateur? (Mais ont-ils le droit?).

3. C'est bien d'avoir des ailes, encore faut-il les commander depuis les postes d'équipage. Je ne crois pas avoir distingé clairement de commandes ou de valves au niveau des winches sur les vidéos? La seule chose que j'ai pu voir c'est qu'ils peuvent coupler ou découpler leurs moulins, donc ils peuvent être à 4 voire 6 à mouliner sur à un même winch au même moment.

Voilà, pour l'instant je soulève plus de questions qu'autre chose, mais je ne désespère pas de pouvoir y répondre au fur et à mesure qu'on aura plus d'informations sur la jauge et les choix techniques des différentes teams!
Ruff
Pied de mât
 
Messages: 293
Inscription: 31 Jan 2013 14:00
Localisation: Shanghai

Messagepar Gros » 23 Fév 2013 18:58

Ruff a écrit:1. Il y aura un système de couplage mécanique / hydraulique. Pour toutes les teams, on entend parler de système hydraulique. Ces systèmes parallèles ne sont pas explicitement interdits par la jauge, mais le stockage d'énergie est interdit!. Seule "entorse" à cette règle, des petits accumulateurs de pression qui alimentent les vérins en cas de dépression brutale pour éviter d'atteindre le seuil de cavitation d'huile. La question, c'est de savoir comment alimenter et contrôler tous ces vérins? Comme d'habitude, Cayard est le plus transparent à ce sujet: dans cette très bonne interview (2011), il fait apparaître deux nouveaux éléments. Il parle d'un reservoir d'huile sous pression, pressurisé de façon mécanique par un winch (nous y reviendrons!) et d'électrovalves pour ouvrir ou fermer les circuits hydrauliques. Jusque ici, tout ce qu'il y a de plus classique, mais je me pose quand même des questions: de l'huile sous pression dans un reservoir, moi j'appelle ça une reserve d'energie (potentielle mais energie quand même). De plus, une reflexion onthologique finit par s'imposer: parle-t-on bien encore d'un bateau à voile...? Cayard prévoit deux équipiers sur 11 pour mouliner comme des bêtes pendant une demi-heure, afin qu'il y ait toujours assez de pression pour qu'un appuyant sur un bouton, le regleur de l'aile puisse bouger les panneaux! 18% de l'équipage fait de la transformation pure d'énérgie musculaire en énérgie potentielle de pression d'huile :shock: :? Certes c'est bien caché et c'est fait avec élégance sur des winch en carbone composite, mais là ça devient presque un bateau "à bras"! Qu'en pensez-vous?
Quel sera selon toi l'élasticité maximale autorisée pour un bout' ?
Un bateau a-t-il le droit de passer par dessus une vague pour emmagasiner de l'énergie potentielle et l'utiliser pour accélérer en redescendant cette vague?
Les piles des talkies sont-elles des réservoirs d'énergie?
Avec quoi fonctionnent les ordinateurs du bord?
Tant que ce n'est pas pour activer une hélice ou des pales de rame, bref un dispositif de propulsion qui n'utiliserait pas la force du vent.
En finn le pumping est autorisé, devra-t-on l'interdire en AC72? Et quelle sera la limite?
On arrive très vite à de l'absurde. il faut rester simple interdire les systèmes permettant de mouvoir le bateau en l'absence de vent sera déjà pas mal.
Ruff a écrit:2. La jauge a voulu mettre le paquet sur l'esthétique en prévoyant de belles ailes, très hautes. Mais en même temps, elle se souvenait encore trop bien du cauchemar qu'avait été la 33ème AC... Un coup le vent était trop fort, un coup trop faible... On passait son temps à attendre que la régate veuille bien démarrer! Du coup, on a hérité d'une aile produisant une puissance de malade avec une fourchette de vent acceptable très ample. Du coup il est pas improbable qu'ils aient eu les yeux plus gros que le ventre... et des ailes beaucoup trop puissantes, comme le signalait Peyron. Faut quand même pas oublier que les ailes rigides permettent de baisser le centre vélique à perdre raison grâce à leur twist incomparable à ce qu'on obtient même avec une voile cornée à lattes souples. À ce propos je me pose encore beaucoup de questions sur le "formage" de la voile: sur les AC45, il n'y avait qu'un seul degré de liberté, le twist, et tout était mécanique. Sur les AC72, si ce système d'électrovalves est bien celui qui est en place, chaque panneau est indépendant, on peut donc imaginer tout un tas de formes de voiles. Vont-ils travailler là-dessus? Sûrement. Le formage de l'aile sera-t-il assisté par ordinateur? (Mais ont-ils le droit?).
Les attentes interminables ne sont pas le fait de la dernière cup, mais font partie intégrante de la régate quelle qu'elle soit.
Les annulations, raccourcis d'étapes report du départ sont monnaie courante sur toutes les courses.

Ruff a écrit:3. C'est bien d'avoir des ailes, encore faut-il les commander depuis les postes d'équipage. Je ne crois pas avoir distingé clairement de commandes ou de valves au niveau des winches sur les vidéos? La seule chose que j'ai pu voir c'est qu'ils peuvent coupler ou découpler leurs moulins, donc ils peuvent être à 4 voire 6 à mouliner sur à un même winch au même moment.
C'est tout de même mieux qu'un moteur thermique, non?

Ruff a écrit:Voilà, pour l'instant je soulève plus de questions qu'autre chose, mais je ne désespère pas de pouvoir y répondre au fur et à mesure qu'on aura plus d'informations sur la jauge et les choix techniques des différentes teams!

L'espoir fait vivre :D
Mais l'expérience montre qu'avec la connaissance, on n'obtient que plus de questions encore plus difficiles. 8)

Pour le bateau, rien ne remplace l'expérience directe, la connaissance livresque ne te permettra pas de reconnaitre la situation dans laquelle tu es seulement celle dans laquelle tu étais. Alors, les bouquins c'est bien mais le bateau c'est mieux!
Joyeuses étude
A ce propos, tout le monde fait fausse route. Les individus ne sont pas spontanément des membres de l’espèce humaine à jour de leur cotisation, Sauf biologiquement. Ils ont besoin d'être projetés de droite et de gauche par le mouvement brownien de la société... [Terry Pratchett]
Gros
Barreur
 
Messages: 2660
Inscription: 23 Fév 2006 13:49
Localisation: Paris (CNBPP)

Messagepar Ruff » 26 Fév 2013 01:55

@Gros d'une façon générale je crois que vous sous-estimez la pratique que j'ai de la régate. Pendant mon lycée, j'ai tourné sur le circuit F18 pendant plusieurs années, à raison d'une petite dizaine d'heures par semaine... Je possède d'ailleurs un Hobie Tiger gréé en version compétition qui attend les beaux jours pas plus loin que dans mon jardin... J'ai l'impression que vous me voyez comme un technicien d'eau douce ou un scientifique intéressé de loin par le concept de monter sur un bateau et de le faire aller plus vite que le voisin :roll: (Soit dit en passant, si j'en crois votre "localisation", vous ne semblez pas non plus naviguer en eaux très salées...)

Les attentes interminables, je connais. Les annulations, les raccourcis d'étapes, je connais. Vous conviendrez cependant qu'une fourchette autorisée de quelques noeuds de vent à peine et une régate d'intérêt international avec des millions de dollars en jeu annulée 4 jours de suite, ça fait tache. Je critique pas le concept d'annuler une régate, au contraire, je constate que la fausse 33ème america a subi les conséquences de certaines règles absurdes. Et je reste persuadé, malgré tout ce que vous pouvez penser, que les créateurs de la jauge AC72 avaient encore le traumatisme du fiasco médiatique que ça a créé. Les ricains voulaient du spectaculaire et de l'audience, bah la première étape c'était de faire en sorte que la finale de l'america ait lieu le jour de la finale de l'america, à une date programmée plusieurs mois à l'avance, comme c'est le cas pour Roland Garros ou la coupe du monde de foot... Et pour ça, ils ont pris le risque de demander à des bateaux de régater dans des conditions qui ne leurs sont pas assez adaptées. D'ailleurs je crains franchement que l'america ne devienne cette année une sorte de quitte ou double dépendant à 90% du choix des appendices en fonction des prévisions météo... La team qui se plante dans son choix de foils le matin du départ, elle est très mal...

Ensuite, la mauvaise foi n'apporte rien à ce topic, où j'entends exposer des faits objectifs et techniques, bribes d'information obtenues sur l'un ou l'autre forum de spécialistes, parfois éclairés par l'une ou l'autre connaissance scientifique. Vous dites qu'on arrive très vite à l'absurde, mais ce sont vos commentaires qui relèvent de l'absurde! Je ne fais que rapporter un élément à mon article en précisant que le stockage d'énergie est interdit alors que j'entends parler de réservoirs d'huile sous pression! Je suis conscient que la jauge ne peut pas tout décrire ou tout interdire, et qu'elle n'a pas lieu d'être psycho-rigide au point de dresser une liste exhaustive des énergies acceptées (accus, piles, énergie potentielle de pesanteur, énergie élastique de structure...). Je m'étonne seulement qu'un stockage d'énergie de l'ordre de grandeur de celui qui est nécessaire pour alimenter 26 vérins en pression d'huile ne soit pas mentionné dans la jauge.

Et oui, malgré mon expérience très pratique de la voile, je ne daigne pas dénigrer aussi superbement la "connaissance livresque" que vous. Déjà parce que si tout le monde se contentait de naviguer sans se poser de questions, on en serait encore à la pirogue thaïtienne :? (Le bateau ça peut être mieux que les bouquins, c'est vrai, donc je compte sur vous pour m'inviter à réaliser un jour de navigation sur chacun des challengers et defenders, ensuite je pourrai vous faire une étude comparée des choix techniques...) Le charme de l'America quand on est à quelques mois des combats c'est justement le mystère qui entoure chacun des choix techniques et technologiques des équipages, les spéculations des spécialistes autour de ces fameuses questions "encore plus difficiles" (qui vous ont déjà fait baisser les bras, visiblement), les informations obtenues seulement par bribes, les rumeurs... Précisément parce que personne ne peut prétendre à une connaissance directe de ces bateaux

Et si je ne trouve rien, bah je n'aurai rien trouvé, mais au moins aurais-je essayé. Je pense pouvoir trouver bon nombre de marins et/ou scientifiques qui appuieront ma démarche de découverte active (à opposer à votre abdication prématurée) devant le formidable défi qu'est la compréhension - même partielle! de certaines révolutions techniques apportées par l'America.

Pourquoi l'America's cup déchaîne les passions sur tous les forums de voile, d'après vous?
Ruff
Pied de mât
 
Messages: 293
Inscription: 31 Jan 2013 14:00
Localisation: Shanghai

Messagepar gloups » 26 Fév 2013 12:09

ben ca alors en 3 post il est tres bien rentrer dans le ton du forum.. Chapeau..
:twisted:

En plus un specialiste des regate, la prochaine FST va etre fumeuse alors... Gros et Dam vont avoir du boulot... :twisted:

pour en revenir a l'enegie potentiel d'un verin et a la conception d'energie stocker bonne question..
les suises sur leur cata avait utilise un moteur pour avoir la puissance necessaire pour avaler dans un temp relativement court les mètre d’écoute de la grande voile en autre..
Mais revenu au faites que des mecs vont moulinner en permanence pour alimenter les verins.. Si au lieu d'avoir une voile aile on aurait une voile classique, sans verin pour la border.. Lors d'un empanage combien de temps les moulineurs devraient bosser pour remettre sous tension l'ecoute de grande voile..
bref je suis comme @Gros, temps que l'energie n'est pas fossile et que sur un bateau au depart il n'y a que le vent et les muscles, ca me va meme si on triche un peu avec des resserve d’énergie potentiel mais bon a l'origine s'était de l’énergie humaine..
Bref pas de moteur électrique ni moteur a essence.. Donc c'est toujours un voilier...
:)
Dernière édition par gloups le 26 Fév 2013 13:05, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6350
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Messagepar Hel » 26 Fév 2013 13:00

Ruff a écrit:Je m'étonne seulement qu'un stockage d'énergie de l'ordre de grandeur de celui qui est nécessaire pour alimenter 26 vérins en pression d'huile ne soit pas mentionné dans la jauge.

Mais tu élargis le propos avec cette phrase :
De plus, une reflexion onthologique finit par s'imposer: parle-t-on bien encore d'un bateau à voile...?


Et à mon avis, les petits cailloux percutants de Gros (dans la première partie de sa démonstration) sont justement assez pertinents à nous apporter des prémisses de définition de propriétés pour pouvoir poser des postulats assez réalistes dans le but de dérouler une logique nécessaire à l'éventuelle exploration de l'ontologie de la voile. (Enfin... à moins que tu ne veuilles parler d'autre chose en mettant un "h" à ontologie ?)

Par ailleurs, personnellement, j'ai du mal avec la confusion "réserve de fluide" = "réserve d'énergie". Tant que le fluide n'est pas en mouvement, il ne "vaut" rien en tant qu'énergie. Évidemment si on se penche sur l'exploration ontologique du mouvement vélique, on ne peut pas faire l'impasse sur l'objet auquel il est appliqué, mais on dirait bien que pour la jauge, l'essentiel a été de définir ce mouvement en laissant pas mal de liberté à la quantité de fluide (en l'occurrence, notre objet est liquide) sur lequel il s'appliquait. Donc pour moi, pas trop d'étonnement au sujet des énormes chargements d'huile non mentionnés sur la jauge et c'est bien toujours de la voile.

En conclusion, pas tout à fait d'accord avec gloups. Sur le point 2 divin, c'est pas mal, mais sur le point 1, peut mieux faire (outre que la mauvaise foi n'est pas réservée à certains topics mais peut s'appliquer partout, je n'en ai pas trouvé chez Gros pour ma part, juste un pragmatisme assez carré plutôt convaincant).
Dernière édition par Hel le 26 Fév 2013 13:15, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Hel
Hall Of Fame
 
Messages: 12619
Inscription: 23 Aoû 2006 14:20
Localisation: Hall Of Fame (for ever)

Messagepar gloups » 26 Fév 2013 13:10

Dites l'ontologie c'est pas la science des crémes et huile médicinales???
Donc si on passe la coque a la vasseline, c'est de ontologie pour aller plus vite et dans ces cas la c'est normale qu'il est de l'huile sur un voilier.. Faut bien se proteger du soleil...... :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :wink: :lol: :lol: :lol:


Ok je :arrow:
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6350
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Messagepar Ruff » 26 Fév 2013 14:33

Bon déjà onthe à moi de ne pas savoir orthographier correctement "ontologie"... :oops:

Par mauvaise foi j'entendais tirer ma réflexion jusqu'à l'absurde en mettant sur le même plan la pile d'un talkie walkie et un reservoir capable de mouvoir une aile de plusieurs dizaines de mètres de haut, c'est tout! Désolé d'avoir déchaîné des passions sur le sujet de l'énergie, qui, somme toute, est assez simplement traité par la jauge comme vous le faites remarquer.

@Gloups, je suis parfaitement d'accord avec vous sur le principe: avec ou sans vérins, les mecs vont passer leur vie à mouliner quand on voit la taille des bateaux et le nombre d'équipiers... Mais suis-je le seul à voir la différence (certe assez esthétique) entre border une écoute et mettre de l'huile sous pression pour que l'ordinateur de bord puisse régler l'aile tout seul? Et je ne sais pas vous, mais j'ai été très déçu quand j'ai appris que les teams de la 33e AC utilisaient des moteurs justement. :roll:

Après c'est une histoire de panache... et tant pis si je suis un peu dogmatique...
Ruff
Pied de mât
 
Messages: 293
Inscription: 31 Jan 2013 14:00
Localisation: Shanghai

Messagepar gattaca » 26 Fév 2013 15:32

Ruff a écrit:
Désolé d'avoir déchaîné des passions sur le sujet de l'énergie



Merci de mettre un peu d'animation et tu as bien raison de méler la pratique au théorique.

Pour la question philosophique, on veut déjà nous coller de la monotypie partout alors... Est-ce vraiment plus passionnant de voir des mecs mouliner toute une manche?
Avatar de l’utilisateur
gattaca
Tacticien
 
Messages: 1932
Inscription: 30 Déc 2010 13:26
Localisation: Somewhere between the sea and the sky

Messagepar Hel » 26 Fév 2013 15:50

gattaca a écrit:
Ruff a écrit:
Désolé d'avoir déchaîné des passions sur le sujet de l'énergie



Merci de mettre un peu d'animation et tu as bien raison de méler la pratique au théorique.

Pour la question philosophique, on veut déjà nous coller de la monotypie partout alors... Est-ce vraiment plus passionnant de voir des mecs mouliner toute une manche?

Oui, et puis alors :shock: chapeau pour ton tradugloups, Ruff ! Il a mouliné imperturbablement sans planter dès la première utilisation ! Alors, là, oui, tu vas faire des envieux et déchaîner les passions ! Je remonte ta note illico ! :sml0)

PS. Tu constateras avec le temps que Gros a tendance à tirer délicieusement beaucoup de choses vers l'absurde. Pas besoin de tradugros néanmoins, en général.
Avatar de l’utilisateur
Hel
Hall Of Fame
 
Messages: 12619
Inscription: 23 Aoû 2006 14:20
Localisation: Hall Of Fame (for ever)

Messagepar gloups » 26 Fév 2013 15:56

Ruff a écrit:@Gloups, je suis parfaitement d'accord avec vous sur le principe: avec ou sans vérins, les mecs vont passer leur vie à mouliner quand on voit la taille des bateaux et le nombre d'équipiers... Mais suis-je le seul à voir la différence (certe assez esthétique) entre border une écoute et mettre de l'huile sous pression pour que l'ordinateur de bord puisse régler l'aile tout seul? Et je ne sais pas vous, mais j'ai été très déçu quand j'ai appris que les teams de la 33e AC utilisaient des moteurs justement. :roll:

Après c'est une histoire de panache... et tant pis si je suis un peu dogmatique...

Dis puis que tu mes doigts dans notre sac de noeud qu'est notre forum.. tutoie nous..
Ok plus jolie de modifie a la main une voile que de le faire par ordinateur..
Mais si tu relis l'histoire de l'america cup, il y a toujours eu des truc peu esthetiqueau niveau voile mais qui permetait de faire avance plus vite le truc.. Les millers d'homme d'equipage des grand bateau servait surtout de contre poids car on avait pas encore invente les balastres... Ou ce bateau en alu, qui faisait pile et qui a donc fini disout dans la baie de newport... Bref c'est ca l'america cup faire evolue les solutions faire des chose avec un voilier que l'on ne faisait pas avant.. (comme passer a la cote en risquant de tout caser mais en passant devant tout les anglais).
Regarde l'evolution du VG.. En 89 tu avait juste 1/2 mat et qq voile, et meme pas de moulin a cafe pour certain, la vie a bord etait simple le temps passer tranquille ( Parisis disait que une transat s'etait 2/3 du temps a ne rien faire).. de nos jour, la manoeuvre du winch represente quoi sur un imoca.. Le mec passe en permanence sont temps a pompe son eau entre les ballastres, a mastoque, a pomper sur un verin pour ca quille( sur les vor c'est meme le moteur qui s'ene charge de ca pas tres esthétique tout ca), Bref il fait des truc qui son beaucoup moins esthétique que la voile de nos ancêtres...
:)
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6350
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Messagepar Hel » 26 Fév 2013 16:09

Petite précision, gloups. Pompes de ballasts et de quille automatiques sur les IMOCA. Pas de winches mais des boutons (+ quelques vannes à tourner pour les ballasts). Enfin... quand tout va bien. Juste une obligation de pouvoir les manœuvrer manuellement... quand tout va mal
Avatar de l’utilisateur
Hel
Hall Of Fame
 
Messages: 12619
Inscription: 23 Aoû 2006 14:20
Localisation: Hall Of Fame (for ever)

Messagepar gloups » 26 Fév 2013 16:14

Helmina a écrit:Petite précision, gloups. Pompes de ballasts et de quille automatiques sur les IMOCA. Pas de winches mais des boutons (+ quelques vannes à tourner pour les ballasts). Enfin... quand tout va bien. Juste une obligation de pouvoir les manœuvrer manuellement... quand tout va mal

Oui depuis 10 ans mais avant les premier etait a la mains.. Mais ce que tu dis est encore pire.. moteur pour faire de la voile encore moins éthique...
:)
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6350
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Messagepar gloups » 26 Fév 2013 16:29

Helmina a écrit:Oui, et puis alors :shock: chapeau pour ton tradugloups, Ruff ! Il a mouliné imperturbablement sans planter dès la première utilisation ! Alors, là, oui, tu vas faire des envieux et déchaîner les passions ! Je remonte ta note illico ! :sml0)

PS. Tu constateras avec le temps que Gros a tendance à tirer délicieusement beaucoup de choses vers l'absurde. Pas besoin de tradugros néanmoins, en général.

T'es gonfle pour une fois que malgres le froid j’enlève mes moufles(ben oui il est nouveau ici).. Ma prose est des plus lisible par n'importe quel traducteur valide pour le forum (le traducHelmina ferait l'affaire sur ce coup la mais il serait sous exploité car pas assez de triple sens)...
:)
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6350
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Messagepar Stokes » 26 Fév 2013 17:09

Ruff a écrit:Mais suis-je le seul à voir la différence (certe assez esthétique) entre border une écoute et mettre de l'huile sous pression pour que l'ordinateur de bord puisse régler l'aile tout seul?

Non.
D'ailleurs si on ne peut pas stocker d'énergie, je ne comprend pas bien comment mettre un système hydraulique sous pression à l'aide de moulins à cafés n'est pas du stockage.
Stokes
Régleur
 
Messages: 672
Inscription: 22 Mar 2012 17:05
Localisation: Yvelines

Messagepar leloublan » 26 Fév 2013 18:58

Y as t il une precision sur stockage avant la regatte et/ou possibilité de stockage d énérgie développée pendant la régatte???
Image
Avatar de l’utilisateur
leloublan
Barreur
 
Messages: 3036
Inscription: 23 Nov 2007 12:10

Messagepar Ruff » 26 Fév 2013 19:00

Je me renseigne :twisted:
Ruff
Pied de mât
 
Messages: 293
Inscription: 31 Jan 2013 14:00
Localisation: Shanghai

Messagepar Ruff » 26 Fév 2013 19:12

Bon quelques liens de la 33e AC, qui mettent de l'huile dans mon vérin (qui a dit jeu de mot foireux?). À propos des moteurs dans les bateaux de l'America:

Matthieu de Tribordmat parlait de question "éthique":
http://www.tribormat.fr/post/2009/07/22/la-question-ethique-du-moteur-dans-la-coupe-de-lamerica/

[mauvaise foi] Vous noterez que onthologique était en fait un mix entre ontologie et éthique [/mauvaise foi]

Russel Coutts parlait d'un "changement dramatique des règles":
http://www.sailingscuttlebutt.com/polls/09/0721/
Ruff
Pied de mât
 
Messages: 293
Inscription: 31 Jan 2013 14:00
Localisation: Shanghai

Messagepar doublemexpress » 26 Fév 2013 19:42

Pour rester dans la mauvaise foi .....

Perso, avec votre retour aux règles "33ème" ... vous devenez Anthologique ! :twisted:
Michaël, l'ABB ......... Astronaute Belge Béotien .... ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
doublemexpress
Barreur
 
Messages: 2296
Inscription: 18 Oct 2011 22:12
Localisation: Hainaut - Belgique

Messagepar Ruff » 26 Fév 2013 19:49

Hélas, d'anthologique à onthologique, il n'y a qu'un A... :lol:
Ruff
Pied de mât
 
Messages: 293
Inscription: 31 Jan 2013 14:00
Localisation: Shanghai

Messagepar Hel » 26 Fév 2013 20:05

Ruff a écrit:Bon quelques liens de la 33e AC, qui mettent de l'huile dans mon vérin (qui a dit jeu de mot foireux?). À propos des moteurs dans les bateaux de l'America:

Matthieu de Tribordmat parlait de question "éthique":
http://www.tribormat.fr/post/2009/07/22/la-question-ethique-du-moteur-dans-la-coupe-de-lamerica/

[mauvaise foi] Vous noterez que onthologique était en fait un mix entre ontologie et éthique [/mauvaise foi]

Russel Coutts parlait d'un "changement dramatique des règles":
http://www.sailingscuttlebutt.com/polls/09/0721/


Mais ici aussi, nous avons eu des pages de discussion au sujet des moteurs ! Voir dans en route vers la 33 Le conflit avec Oracle et Alinghi. Et je ne crois pas me souvenir qu'il y en ait qui aient défendu cette option.

Tu as l'air d'assimiler ce que tu décris comme une espèce de "moteur à bras" à un moteur thermique. Pour moi, ça n'a rien à voir.

La question de LLB sur ce qu'il y a écrit dans la jauge est forcément intéressante. Comment peut-on dégoiser dessus, si on ne la connaît pas. D'après ce que tu dis, visiblement le stockage "a priori" est interdit, sauf gningnin, des broutilles. Mais, je ne vois pas comment le stockage (tel que vous avez l'air de l'entendre Stoke et toi), pourrait être interdit pendant, sauf à écrire des kilomètres d'explications sur ce que c'est, quand, comment, pour qui, pour quoi, où ça, quelle quantité, pendant combien de temps, dans quel limite... Et il y aura toujours des trous (de jauge !).

D'autant que de toute façon, pour moi ce que vous appelez "stockage d'énergie", c'est simplement du maintien en pression. Si tu arrêtes de mouliner, au bout d'un moment tu n'as plus de pression, donc plus d'énergie. Ce n'est pas du stockage. (Pour qu'il y ait stockage, il faut que le stock tienne tout seul dans son contenant).
Avatar de l’utilisateur
Hel
Hall Of Fame
 
Messages: 12619
Inscription: 23 Aoû 2006 14:20
Localisation: Hall Of Fame (for ever)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Le(s) bateau(x)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité