Breaking


La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Embruns, albatros et grands horizons

Re: Ocean Race Europe

Messagepar Gros » 03 Mar 2021 16:03

doublemexpress a écrit: Prochaine course Imoca ..... avec le GP Guyader

Ocean Race Europe

Je ne compte pas ouvrir un fil dédié Sauf si il y a des demandes .... un besoin

  • Ouverte aux VOR65 (lancement de The Ocean Race 2022/2023 pour ces équipes)
  • parcours définitif pas encore annoncé - jusqu'à 5 étapes
  • Prologue en Baltique début mai
  • Départ depuis les Cotes Bretonne
  • Arrivée à Genes fin juin
  • 2 vainqueurs .... 1 par classe


Départ depuis Lorient
A ce propos, tout le monde fait fausse route. Les individus ne sont pas spontanément des membres de l’espèce humaine à jour de leur cotisation, Sauf biologiquement. Ils ont besoin d'être projetés de droite et de gauche par le mouvement brownien de la société... [Terry Pratchett]
Gros
Barreur
 
Messages: 2655
Inscription: 23 Fév 2006 13:49
Localisation: Paris (CNBPP)

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar doublemexpress » 28 Avr 2021 11:20

Michaël, l'ABB ......... Astronaute Belge Béotien .... ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
doublemexpress
Barreur
 
Messages: 2258
Inscription: 18 Oct 2011 22:12
Localisation: Hainaut - Belgique

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar Hel » 28 Avr 2021 11:58

C.est paru sur le site de l’IMOCA. On peut copier.

NOUVELLE JAUGE IMOCA 2021-25 - « UNE ÉVOLUTION ET NON UNE RÉVOLUTION »
26/04/2021 IMOCA

Cet hiver, les marins du Vendée Globe ont offert une compétition palpitante et partagé des valeurs de solidarité qui ont beaucoup touché le public. Adversaires sur l’eau, ces skippers IMOCA et leurs équipes forment un groupe solide qui travaille aussi beaucoup, à l’année, sur l’évolution de leur sport et de leur machine.

C’est ainsi que, pendant le tour du monde, l’avenir des bateaux, actuels et futurs, s’est dessiné en coulisses. Coordonné par la Classe IMOCA (International Monohull Open Class Association), le Comité Technique qui représente actuellement quinze équipes, a proposé, étudié et débattu ds règles de la jauge 2021-25 qui ont été toutes approuvées le 15 avril dernier.

Les grandes orientations de travail avaient déjà été votées fin août mais une partie des réponses allait forcément émerger durant le Vendée Globe. Tout l’enjeu pour les ingénieurs était de savoir réagir en temps réel aux faits de course, tout en gardant le cap fixé avant le départ, notamment par les skippers. Près de 100 heures de réunions (virtuelles…) ont été menées pour aboutir au projet final qui a été voté en Assemblée Générale.

« Au nom de l’IMOCA, je tiens à féliciter et à remercier l’ensemble des membres du Comité Technique pour leur investissement dans ce travail passionnant et complexe. Proposer des règles équitables qui laissent place à l’innovation, tout en préservant la flotte existante et une maîtrise budgétaire, n’est pas si simple.

La sécurité des marins demeure aussi notre priorité et tirer les enseignements de ce Vendée Globe était essentiel. Enfin, nous avons réussi à proposer des règles en faveur d’une performance plus durable tout en favorisant, là-encore, la créativité des ingénieurs et des équipes.

En somme, nous avons une évolution technique et non une révolution. Le cadre de travail des quatre prochaines années est désormais fixé et la dynamique des équipes à quelques semaines seulement de la fin du Vendée Globe, donne d’excellents signes pour la suite, » résume Antoine Mermod, Président de la Classe IMOCA.


#1 VERS UNE PERFORMANCE PLUS DURABLE

L’innovation, permettant un meilleur équilibre entre l’activité humaine et son impact environnemental, met au défi les ingénieurs, les sportifs et les organisateurs d’événements. La Classe IMOCA travaille depuis plusieurs années sur ces sujets et la jauge intègre de nouvelles règles qui permettent de fixer un premier cadre de développement pour les équipes.

1 – La jauge favorise l’utilisation de matériaux bio-sourcés pour les éléments non structurels et démontables du bateau (table à cartes, sièges, bannettes, cales, etc.) qui seront supprimés du poids de jauge du bateau dans la limite de 100 kilos. C’était déjà le cas pour les panneaux solaires, les systèmes d’énergie verte et les instruments scientifiques.

2 – D'ici 2023, chaque concurrent devra embarquer une ‘Green Sail’ parmi les huit autorisées sur les courses du Championnat IMOCA Globe Series. Cette voile pourra être en matériaux alternatifs ou/et entièrement recyclable. Sur le Vendée Globe, Pip Hare et Ari Huusela ont bouclé le tour du monde avec une voile, certifiée ISO 14040 et 100 % recyclable.

3 – Un IMOCA actuel navigue autour du monde quasiment en autonomie énergétique grâce aux hydrogénérateurs et à l’énergie solaire et éolienne. Le moteur diesel est gardé pour la sécurité, mais la règle permettra désormais à une équipe qui aurait une solution de motorisation alternative de la proposer en étude pour obtenir une exception à la jauge.

4 – Il devient désormais obligatoire pour les équipes de procéder à une Analyse de Cycle de Vie pour toute construction d’un nouveau bateau ou de nouveaux éléments (pièces standards, coque, pont, bôme, safran, bulbe). L’objectif est de récolter des données comparables afin de mieux connaître notre impact et de déterminer, de façon concrète, les objectifs de réduction. L’IMOCA travaille avec un partenaire technologique sur le sujet qui sera bientôt dévoilé.

5 – Enfin, la Classe a rédigé la ‘Charte Teams IMOCA’ qui se concentre sur sept thématiques de la vie quotidienne des projets. Une obligation de mise en place de moyens au sein des équipes a été adoptée dans un premier temps.


#2 LIMITATION DES FOILS

En général, la jauge IMOCA détermine des dimensions et des critères de puissance comme de stabilité à respecter ainsi qu’un nombre d’appendices maximal et impose aussi des pièces standardisées comme le mât ou la quille par exemple. Jusqu’ici, la taille des foils était libre. Cependant, décider d’une limite s’est imposé pour deux raisons principales :

1 – Garder une puissance raisonnable en termes de sécurité : plus les foils sont grands, plus le bateau devient puissant donc plus il sera renforcé, alourdi et complexe à mener, notamment en solitaire.

2 – Plus les foils sont grands, plus ils sont complexes, longs et coûteux à fabriquer.

La règle adoptée propose ainsi un mode de calcul permettant de comparer les foils entre eux afin qu’ils entrent dans une ‘boîte’ (box rule), tout en restant de géométrie et de design différents. Cette règle permettra de voir sur le prochain Vendée Globe des foils encore relativement grands, équivalents par exemple à ceux des actuels Charal ou Hugo Boss, mais pas au-delà.


#3 SÉCURITÉ RENFORCÉE

Il y a eu peu d’accidents sur ce Vendée Globe, ce qui démontre la fiabilité générale des bateaux. Néanmoins, Kevin Escoffier a perdu son bateau et trois autres concurrents ont abandonné suite à des collisions. Ces faits de course ont conduit à des évolutions des règles de sécurité parmi lesquelles :

1 – Les équipements de sécurité du skipper ainsi que leur emplacement de stockage ont été revus afin de gagner encore plus en efficacité en cas d’avarie majeure.

2 – Les règles d’insubmersibilité des bateaux ont été encore augmentées (de 105 à 110% du poids du bateau en volume de flottabilité) afin qu’en cas d’accident grave, le skipper puisse rester le plus longtemps possible à bord de son bateau.

3 – Les critères de résistance au choc de la coque au niveau de la quille et des foils ont été encore relevés. Par ailleurs, un groupe de travail multi-Classes réfléchit depuis plusieurs mois à la prochaine génération d’outils de détection anticollision adaptés aux bateaux de course.


#4 PLUS DE PERFORMANCE DES BATEAUX

Afin d’avoir une attitude un peu plus 4x4 dans le Grand Sud, laquête du mât passe de 4 à 6 degrés (d’avant en arrière), c’est-à-dire que les skippers pourront encore mieux adapter leur plan de voilure aux conditions extrêmes. Un changement d’équipement sur le mât permettra aussi d’utiliser plus et différemment le tourmentin (voile de tempête).


#5 MAÎTRISE DES COÛTS

La force de la Classe IMOCA réside dans la diversité des tailles de projets. Maîtriser les dépenses est un sujet complexe mais doit permettre de garder un cadre dans lequel chacun peut continuer à évoluer.

1 – L’électronique embarquée (télémétrie) s’est beaucoup développée ses dernières années et il est important de veiller à ne pas creuser de fossé technologique trop profond au sein de la flotte. Ainsi, tout capteur au-delà de 10k euros doit provenir du commerce et appartenir à une liste autorisée, homologuée par l’IMOCA et qui restera dynamique dans le temps.

2 – Un système de limitation du nombre de voiles sur une campagne a aussi été voté dans le but de maximiser le temps d’utilisation d’une voile en courses.

3 – Des règles touchent également à la construction avec une liste limitée de matériaux d’âme (mousses, nomex…) et de grammages de carbone autorisés, ce qui doit permettre de réduire aussi le temps et le coût de production.

4 – Enfin, afin de simplifier la liste des sujets de R&D des équipes, de nouvelles pièces seront standardisées. Actuellement cela concerne le mât, le voile et le vérin de quille. A l’avenir, la bôme et l’intégralité du gréement dormant seront aussi standards ainsi que le système de communication satellite via Iridium-Certus, avec l’antenne Thales (sauf sur The Ocean Race).


BIENTÔT LE DÉPART DE THE OCEAN RACE EUROPE (29 MAI-19 JUIN) !

Les IMOCA seront bientôt de retour sur l’eau avec le départ le 29 mai de l’édition inaugurale de The Ocean Race Europe depuis Lorient. Les teams régateront pour la première fois en équipage mixte sur ce format ‘Ocean Race’ et l’un des équipiers sera en charge de la production médias. Les IMOCA retrouveront aussi la flotte des VO65 pour une course intense entre la Bretagne, Cascais au Portugal, Alicante en Espagne et Gênes en Italie.
Avatar de l’utilisateur
Hel
Hall Of Fame
 
Messages: 12565
Inscription: 23 Aoû 2006 14:20
Localisation: Hall Of Fame (for ever)

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gloups » 28 Avr 2021 17:54

Oui c'est quand meme un peu fleur bleu leur modif..
A part la taille de de foils..
:))
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6304
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar Hel » 28 Avr 2021 18:47

Je cherchais un qualificatif... et gloups est arrivé ! Fleur bleue, c’est original et pas mal (gentil !).... :!:
Avatar de l’utilisateur
Hel
Hall Of Fame
 
Messages: 12565
Inscription: 23 Aoû 2006 14:20
Localisation: Hall Of Fame (for ever)

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gloups » 29 Avr 2021 08:07

Hel a écrit: Je cherchais un qualificatif... et gloups est arrivé ! Fleur bleue, c’est original et pas mal (gentil !).... :!:

Oui je voulais pas mettre bisonours.. Et puis tout le baratin sur l'eco responsable, ca fait tres tres tres ......
Apres l'idee est bonne mais je pense qu'il auraient du authoriser les plan porteur cela aurait soulage les fond des bateau....
Mais bon ils sont dans l'air du temps...
:))
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6304
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar Hel » 04 Mai 2021 16:56

Officiel : Jérémie Beyou et Charal sur le Vendée Globe 2024 avec un bateau neuf

https://www.ouest-france.fr/sport/voile ... 8885220c6f
Avatar de l’utilisateur
Hel
Hall Of Fame
 
Messages: 12565
Inscription: 23 Aoû 2006 14:20
Localisation: Hall Of Fame (for ever)

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gloups » 04 Mai 2021 17:07

Hel a écrit: Officiel : Jérémie Beyou et Charal sur le Vendée Globe 2024 avec un bateau neuf

https://www.ouest-france.fr/sport/voile ... 8885220c6f

Marrant de changer tout de suite de bateau alors que le premier est encore en pleinne evolution ( bon apres c'ets le plus vieux de la nouvelle generation) mais en plus comme s'etait prevu des avant le VG c'est qu'ils savaient qu'il ne pourrait pas le faire evoluer plus .. Mais surout comme au moment au tout le monde sont passer de far a verdier.. La un bateau est sortit du lot et moralite tout le monde veux un nez rond... C'est assez marrant quand meme que verdier et compagnie n'ont pas cru au nez rond avant..
:))
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6304
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar bermudes » 04 Mai 2021 18:12

C'est surtout qu'ils veulent tjr des bateaux neufs comme des gamins.
bermudes
Pied de mât
 
Messages: 218
Inscription: 14 Fév 2016 18:54

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar Tomtomdec » 04 Mai 2021 19:16

J'ai l'impression qu'il y a une baisse de hype pour les plans VPLP
Tomtomdec
Soutier
 
Messages: 152
Inscription: 28 Sep 2015 15:26

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gattaca » 04 Mai 2021 23:19

La jauge imoca est différente de la classe mini ou 40.

Ils n'ont pas pris le côté scow mais ils ont prit le côté spatule.
Avatar de l’utilisateur
gattaca
Tacticien
 
Messages: 1897
Inscription: 30 Déc 2010 13:26
Localisation: Somewhere between the sea and the sky

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar Popov » 05 Mai 2021 09:47

Du point de vue archi, je crois qu'il est, d'une part, dur de changer ses façons de faire et d'autre part de s'approprier une nouveauté apportée par un autre archi.
Tout le crédit revient à David Raison qui a développé l'étrave scow avec le 747 en mini et l'avant spatulé dans une jauge contraignante avec le 158 en classe 40. Manuard ne fait que suivre l'évolution.... Les autres se sont peut-être dit, au moment du choix du design, que c'était trop tard pour celle-ci. Le calendrier de lancement de l'Occitane et ses problèmes de mise au point leur donne en partie raison selon moi.

Verdier sait très bien dessiner ce genre de carène ( voir le 969 en mini et on verra bien ce que donne le pogo 40S) et les autres vont s'y mettre ou s'y sont déjà frottés.

En revanche le fait de se lancer tout de suite dans la construction avec un plan déjà convenu laisse selon moi peu de place à l'amélioration des performances. Le curseur est vraiment mis sur "prudence" chez Charal. J'aurai bien attendu un peu voir ce que proposer les autres et pourquoi pas donner sa chance à Raison qui a pour le moment montrer que ses scows étaient les meilleurs.

D'un autre côté, c'est peut-être aussi miser sur l'assurance d'un bateau moins sollicitant quand bien même presque aussi rapide voire plus. C'est sans doute un bon paris.
Popov
Grand Maître des concours de pronos
 
Messages: 1013
Inscription: 09 Fév 2010 18:57
Localisation: Marseille

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gloups » 05 Mai 2021 11:00

Oui a mon avis Occitane ( bureau vallee) est moins agressif pour le skipper et tap moins que les autres, VPLP a continuer a faire des bateau avec un nez arrondi mais n'a pas voulu saute le pas... pas non plus a mon avis les calcul et les logiciel pour.. Mais ils ont fait des bateaux rapide mais trop solicitant trop agressif.. A suivre.. donc... Et la question est qui va racheter charal.. Davies ou Elies ?
:))
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6304
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gloups » 05 Mai 2021 15:16

bon nouvelle news
Paprec vire simon et construit un nouveau bateau... ( marrant ils se separent car par sur la meme vision du futur..)
Marrant de dire ca... Paprec avait surout plus envie de ce chat noir a mon avis et de n'ont pas du aimer la facon de Riou de gerer le proges... Domage mais on sais qu'il y a encore un beau bateau a vendre meme si on connait pas vraiment ces performance.. Et donc Arkea et Paprec vont surment fiare un bateau au nez rond ....
https://voilesetvoiliers.ouest-france.f ... 7c819d19b0
:))
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6304
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar Sandetie » 05 Mai 2021 16:08

Je trouve un peu "indécent" ces nouveaux bateaux qui sont construits alors que le précédent a à peine servit !!.. :shock:
Avatar de l’utilisateur
Sandetie
Performer
 
Messages: 948
Inscription: 15 Déc 2005 17:53

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gloups » 05 Mai 2021 17:14

Sandetie a écrit: Je trouve un peu "indécent" ces nouveaux bateaux qui sont construits alors que le précédent a à peine servit !!.. :shock:

oui apres ca se revent bien et la perte n'est pas énorme.... et et comme cas il y a toujours des imoca en chantier.. mais a on risque d'avoir en 2024 au moins 50 bateaux :wink:
:))
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6304
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar Popov » 05 Mai 2021 18:30

C'est pas bon signe je trouve.
Soit le bateau est raté, soit la classe est dans une crise de croissance dangereuse.
En tout cas c'est assez déraisonnable.
Popov
Grand Maître des concours de pronos
 
Messages: 1013
Inscription: 09 Fév 2010 18:57
Localisation: Marseille

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar Tiketitan » 05 Mai 2021 21:41

Pour les cabinets d'arches c'est cyclique, on a eu la période Lombard puis Farr puis VPLP Verdier.
A noter la taille des foils va être réduite, le concept scow + très longs foils sera t il toujours aussi efficace avec une surface de foils potentiellement plus faible ?
Avatar de l’utilisateur
Tiketitan
Barreur
 
Messages: 4508
Inscription: 16 Déc 2005 17:47

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gattaca » 06 Mai 2021 00:30

Moi je suis assez sincèrement convaincu que il n' y aura pas que des scow sur tous les podiums jusqu'au prochain VG.
Avatar de l’utilisateur
gattaca
Tacticien
 
Messages: 1897
Inscription: 30 Déc 2010 13:26
Localisation: Somewhere between the sea and the sky

Re: La vie des Imoca après le VG (et parfois avant)

Messagepar gloups » 06 Mai 2021 09:15

Tiketitan a écrit: Pour les cabinets d'arches c'est cyclique, on a eu la période Lombard puis Farr puis VPLP Verdier.
A noter la taille des foils va être réduite, le concept scow + très longs foils sera t il toujours aussi efficace avec une surface de foils potentiellement plus faible ?

les foils ne sont pas reduit mais ne pourra pas etre plus grand que ce de Hugo Boss ou d'Occitane..
:))
Avatar de l’utilisateur
gloups
Stratifieur/Ponceur
 
Messages: 6304
Inscription: 15 Déc 2005 18:17
Localisation: Ici et ailleurs

PrécédenteSuivante

Retourner vers Course au large

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité
cron